Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche, 6 mars 2011

les rendez-vous

Mes deux pitchounettes, n°2 et n°3, ont des rendez-vous cette semaine.

C’est JJ qui ouvre le bal avec demain un rdv chez l’allergologue qui va enfin nous éclairer sur les sensibilité de notre petite dernière.

En effet la demoiselle nous en fait voir de toutes les couleurs, enfin, surtout du rouge….

Par exemple, sur cette magnifique photo (vous conviendrez que l’artiste a été non conventionnel sur ce coup-là) la demoiselle venait de manger quelques curly…. et a viré au rouge immédiatement. Certains reconnaitrons leur cheminée en second plain.

C’était le 12/12, j’ai donc pris rendez-vous dès le lundi suivant. Je suppose qu’ils n’ont pas estimé ma fille en danger de mort puisqu’il a fallu attendre 3 mois pour voir cette affreuse dame qui sert d’allergo pour la ville.

A savoir que depuis toute petite, c’est à dire environ ses 15 jours, notre troisième fée est couverte de plaques, plus ou moins étendues, plus ou moins rouges. 

Depuis cette malencontreuse aventure du mois de décembre, j’ai supprimé tous les fruits à coques de son alimentation et des produits pour le corps, et on a vu une nette amélioration, même si parfois quelques rougeurs reviennent sur les joues.

Donc rendez-vous lundi soir pour faire les tests, et je pense qu’on va bien rigoler avec ma monstresse asociable, et mercredi soir pour lire les résultats….

Ensuite Hina. Notre n°2 a rendez-vous mercredi matin, 8h30 (aie !), chez la pédiatre. Besoin de faire le point sur le développement de la fillette qui semble vouloir grandir trop vite. En effet la demoiselle, du haut de ses 6 ans et 9 mois, a les seins qui poussent. Un peu tôt à mon goût. On verra ce qu’en pense le médecin….

Donc rendez-vous mercredi pour les news !!!!

Aller, une photos de boutons remontants ventripotants gratouillants chatouillant, et que sais-je encore….

jeudi, 8 juillet 2010

Jaya à 2 ans

Nous avons passé une très agréable journée pleine de soleil pour l’anniversaire de ma Jaya. Au programme, repas de midi dehors, sous la tonelle (effet sauna assuré) avec frites et glace…. Pour faire plaisir à JJ-Jolie.

Claire nous a fait le plaisir de venir partager le gouter d’anniversaire avec nous. Les filles avaient interdiction d’approcher Zyad au vu des divers microbes qu’elles hébergent.

D’ailleurs à ce sujet, comme il se doit, Eloa a pris la suite de Jaya. Elle est fiévreuse, se plaint du ventre…. On verra la nuit. Enfin tout ce qu’elle a avalé aujourd’hui, en plus de ses médicaments, c’est une part du gâteau d’anniversaire de sa toute-petite-soeur comme elle dit.

Jaya a bien soufflé ses bougies, mais est restée dubitative sur la version anglaise du chant qui va avec… Surtout que version enfantine ça donne quelques chose comme “abibèrdédouiou”, on comprend que ça la laisse sur sa faim.

mercredi, 7 juillet 2010

Veillée

Ma petite monstresse est malade depuis 4 jours. Elle a commencé par avoir un peu de fièvre, aux alentours de 38°. Et puis le lendemain ça a monté un peu, vers 39°. Bon. Le troisième jour presque plus rien, entre 37,5 et 38°, un peu trop, mais presque dans la normale.

Et puis hier soir, après avoir couché les filles, je me suis mise au lit pour bouquiner. J’ai lu jusqu’à environ 9h30, mes yeux commençaient à se fermer sur les lignes, les lettres s’entremêlaient , perdant tout ordre et toute signification. C’est à ce moment, quand je m’apprétais à sombrer dans l’inconscience avec délice, que Jaya s’est réveillée.

J’ai attendu un peu, dans l’espoir qu’elle se rendorme seule après un mauvais rêve. Mais les cris se sont fait plus insistants, alors j’ai quitté ma torpeur et me suis levée. Quand je suis entrée dans la chambre, Jaya m’a tendu les bras et a vomi.

Bon.

Je connaissais par avance la suite de l’histoire……

Nettoyage, couchage de l’enfant dans mon lit, et ruses pour réussir à la faire vomir dans le récipient plutôt que sur les draps.

Ca n’a pas raté. Enfin les ruses si parfois. Elle s’est endormie sur moi, entre deux moments où elle vomissait. Le mal de ventre la faisait gémir dans son sommeil. Et puis d’un coup elle se réveillait et vomissait. Pleurait. Se blotissait dans mes bras et se rendormait.

Jusqu’à un moment vers 3h du matin, où elle ne s’est pas rendormie. Là c’était moi qui n’en pouvait plus de fatigue, je luttais pour garder les yeux ouverts, ne voulant pas sacrifier mon lit. Mes paupières se fermaient contre ma volonté, et quand j’arrivais à rouvrir les yeux, je voyais Jaya qui me regardait calmement, me câlinant, passant sa petite main sur ma joue……

J’ai alors eu l’impression que les rôles étaient renversés, que c’était elle qui veillait sur moi, avec toute la tendresse et l’amour qu’elle me porte. J’ai somnolé ainsi une petite demie-heure, savourant cette impression d’être redevenue une petite fille. Et puis elle s’est remise à vomir, alors chacune a repris sont rôle. Je suis redevenue la mère veillant sur son enfant malade, le rassurant, et elle est redevenue le grand bébé apeuré par ce qui lui arrive, fiévreux et souffrant de son ventre soulevé de spasmes.

Vers 5h, son estomac était vidé.

Vers 6h, je m’endormais enfin.

Vers 8h, elle se réveillait et l’arrivée d’Eloa dans la chambre l’a définitivement fait se lever…

lundi, 20 juillet 2009

De l'accueil aux urgences et de l'état de Patrcie

Ben voilà, l’hopital, les urgences en particulier, c’est ça le sujet d’aujourd’hui.

Mais avant toutes choses, je vous plante le décor.

Le vendredi 10, nous sommes allés à un barbec chez Erwin. Etaient présents tout un tas de personnes, et notement une qui nous ineteresse aujourd’hui : Alex. Alex donc par qui tout à commencé. Encore merci Alex. Alex est venue à ce barbec avec son angine. Sous médocs, ça allait à peu près. Elle a tenu à faire la bise à tout le monde, et faisait la gueule à ceux qui refusaient. Donc on a tous fini par lui faire la bise. Quelques jours passent. Et après le délai d’incubation réglementaire, Patrice commence à être malade. Mal de gorge, fièvre modérée. Hooo une angine ! Comme c’est surprenant. A coup de paracétamol et de lysopaïne il survit. Jusqu’à hier.

Hier il avait bien plus mal que les jours précédents. Il est resté au lit toute la journée, se shootant au parcétamol, un peu trop d’ailleurs, mais quand on a mal… Certains connaissent ça. Et le soir, n’y tenant plus, je l’emène aux urgences. Nous voilà donc dans le vif du sujet.

Nous voilà donc à 22h, arrivant aux urgences. Une infirmière nous “accueille” : nom, prénom, prise de tension, de température, cause de la visite. Veuillez patienter. Ce que nous faisons, forcément. Les gens défilent, une femme est très agitée à l’interieur, de l’autre coté de cette fameuse porte qui nous sépare de la partie médicale des urgences. Elle crie, pleure, hurle, allume une cigarette dans le box, se fait éteindre sa clope (malheureuse, l’oxygène !) et hurle de plus belle qu’elle veut fumer. Ce cirque dure un moment puis ils la transfèrent dans un autre service. Le calme revient. C’est maintenant le défilé des ambulances. Un homme arrive avec deux amis, il a une rage de dent. Alcooliques notoires, celui qui a la rage de dent est assez agité aussi. Il attend dans une autre salle, mais on l’entend parfois crier, taper du poing parce qu’il trouve l’attente trop longue. 

Un couple arrive, l’homme s’est écorché l’oeil, il a vu un doc dans l’après-midi, mais il a très mal. L’infirmière lui explique qu’il doit voir un ophtalmologiste pour qu’il lui prescrive un antibiotique en gouttes car si la plaie s’infecte… C’est fragile un oeil. Très bien, pas de problème. Mais, car il y a un mais. Mais donc, le seul ophtalmo qu’il peut voir à cette heure-ci est celui de garde. Ce soir, il est à Vendôme ! Au final, le couple d’étranger repartira sans avoir vu personne, ne voulant pas faire encore des km, se plaignant de notre système de santé (et je les comprend) et résolu à ne revenir que demain matin, dans les heures ouvrables, voir l’ophtalmo de l’hopital.

23h, un infirmier fait entrer Patrice et l’installe dans une chambre. Vous madame vous attendez ici, vous pourrez le rejoindre quand il aura vu le médecin. Ha. Ha ? Mais pourquoi ? Parce que. C’est comme ça. Super.

Donc pour moi commence une longue attente, seule au milieu des divers malades et de leurs accompagnants. J’ai vu défiler pas mal de monde, un échantillon assez représentatif de la petite société blésoise. Je ne parlerais ici que de cet homme, puant l’alcool, qui venait pour faire osculter son bébé, tombé dans l’après-midi. Un bébé de 15 jours, 1 mois grand maximum. Avec des bleus sur le crâne. Quand il est entré dans la petite pièce d’accueil, l’infirmier l’a engueulé parce que les bleus étaient plus vieux que ça, finallement ça faisait 2 jours a-t-il fini par avouer, et que c’était grave, avec séquelles possibles, bref, il s’est pris une bonne soufflante. Le bébé a bien-sûr été admis de suite, et lui est parti retrouver ses potes : les 3 avec la rage de dents !

D’ailleurs ce dernier s’est fait renvoyer chez lui, fort mécontent, en lui disant que si ça faisait 3 jours qu’il avait mal ça pouvait encore attendre demain matin !

Et pendant ce temps-là, pas de nouvelles de Patrice. J’ai sonné, une infirmière est partie aux nouvelles mais n’est jamais revenue.

J’ai ressonné quelques temps plus tard, l’infirmier m’a dit que Patrice n’avait toujours pas vu le médecin, que non je ne pouvais pas aller le voir, pas avant qu’il soit vu. Pourquoi ? Parce que.

Et parfois, j’appercevais Patrice par les fenêtres vitrées, qui apellait vainement à l’aide les infirmières.

Il a été vu à 1h10.

On est partis à 1h20.

Revenez demain monsieur, à la consultation ORL, Il faut voir si vous n’avez pas un abcès.

Super.

Ca c’était mon coté de la porte vitrée. De l’autre coté, le coté de Patrice, c’était autre chose. Il a donc été amené dans cette chambre, et a attendu, attendu, attendu. Seul avec sa douleur. Personne ne lui a rien donné, vous comprenez, lui il vient juste pour une angine, n’importe quoi, vraiment ! Bah, c’est pas pressé, puis même comme on a besoin de place on pourrait peut-être le faire ressortir et le faire attendre encore ? Là chéri il a pas été d’accord. Il a apelé les infirmières 5000 fois, et elles n’en avaient rien à faire. A la fin elles ne lui demandaient même plus pourquoi il apellait, elles étaignaient le signal et repartaient. Chéri lui, il avait super mal.

Qu’en est-il de la prise en charge de la douleur ?

Quand le doc est enfin arrivé, il lui a demandé si d’habitude il était plutôt sensible à la douleur, genre pauvre petite chose… Mais quand il a vu l’état de la gorge de Patrice il rigolait moins. Là il l’a pris au sérieux.

Bref c’est lamentable. 

D’une part : comment se fait-il qu’on doive faire tout le département pour pouvoir consulter un spécialiste ???

D’autre part : il me semble que dans la charte des patients affichée dans la salle d’attente ils parlent du respect des patients, de la prise en charge de la douleur et 2 ou 3 autres petites choses que l’on n’a pas vues hier soir…

Alors je comprend parfaitement que bosser aux urgences ça doit pas être drôle, loin s’en faut, que c’est fatiguant, les horraires, les jours, les gens… Mais merde !

Bon, pour finir avec l’histoire de Patrice, nous sommes donc allés à la consultation en ORL ce matin. Il a eu ce chez docteur Tossou, l’ORL de Hina. Hina l’aime bien, mais je ne comprend pas trop pourquoi : il est certes assez gentil, mais il lui fait des misères à chaque fois ! Donc le doc Tossou examine Patrice. Et il craint lui aussi qu’il y ai un abcès dans l’amygdale gauche. Et pour vérifier cette hypothèse, une seule solution : un prélèvement ! Imaginez : vous avez super mal à cette amygdale, au point que ça vous prend la machoire et remonte dans l’oreille. Hé bien, là, à cette chose si douloureuse, on va piquer une énorme aiguille et aspirer ce qu’il y a à l’interrieur. Le tout après une petit anesthésie locale en spray qui ne marche pas. J’ai cru que Patrice allait lui mettre son poing dans la gueule tellement il avait mal !

Verdict : un peu de pus effectivement, donc antibos, cortisone, paracétamol.

Et surtout pour Patrice une douleur bien plus intense que celle de ce matin. Merci Tossou. Bon, il est en arrêt, heureusement. Et il se gave de médocs, heureusement. Là il dort, n’ayant presque pas fermé l’oeil depuis 2 jours. Dans 48h ça devrait aller un peu mieux, et visite de contrôle vendredi….

Merci Alex.

vendredi, 20 mars 2009

Vomito

Mon petit coeur de Jaya est toute maladou…

Depuis 16h30, elle ne fait que de vomir. Elle a commencé par vomir sur son père (mdr) puis par terre, puis dans son lit, puis par terre un nombre impressionnant de fois. Elle se tortillait dans tous les sens, douloureuse. Fatiguée. J’ai fini par réussir à l’endormir en la mettant dans l’écharpe et en faisant les cent pas tout en lisant à voix haute (j’avance doucement dans le premier bouquin que tu m’a offert à mon anniv jOas…) ça a permis à la puce (et à sa mère) d’avoir un peu de répit. Mais dès qu’elle s’est réveillée trois quart d’heure plus tard elle a vomit.
Bref. Ca a fini par se calmer, et elle a même mangé un pot de carottes au diner. Et joué et rit. Et puis les ainées étant au lit, je lui ai proposé le sein avant de la coucher. Fatale erreur… Elle voulait téter, ne voulait pas, n’y arrivait pas, bref, grosse grosse crise hurlements, de pleurs, de désespoir… Finallement Patrice a réussi à la calmer. Ouf. Merci chéri. Et puis mise au lit à 22h.

Depuis on entend parfois un gémissement….

mardi, 17 février 2009

Quand tout va bien

Je passe enfin donner quelques nouvelles.

Hina avait donc une belle gastro, bien douloureuse, mais pas si méchante au final puisque le lendemain elle était déjà en forme. Par contre elle l’a gentillement donnée à sa petite soeur. Ca c’était moins drôle d’un coup.

D’autant plus que c’était le jour où je passais la journée avec Sabine, et avec Claire, et que Sabine a décidé d’aller chez le coiffeur… Jaya a vomit dans le salon de coiffure ! Les boules. Heureusement c’est ma coiffeuse que je connais tout de même assez bien, et il n’y avait personne d’autre au salon. Mais quand même, les boules.

La puce a vomit une fois, deux fois, trois fois… Et puis on est rentrées, elle a revomit dans la voiture, et encore une fois à la maison. Je l’ai couchée à 18h, et elle a dormi jusqu’à 6h du matin ! Ca c’est de la nuit !!! Le lendemain ça allait mieux, elle était de bonne humeur, et à part un peu de diarrhée tout était rentré dans l’ordre. Heureusement parcequ’elle ne voulait absolument pas des médocs.

Ca c’est les quelques news coté santé.

La semaine dernière nous avons profité de la présence de Maëline chez Papy et Mamie, c’était très agréable. Même si la pitchounette ne devait pas être bien à son aise à en juger par sa façon de parler comme un bébé. Mais Hina et Maëline jouent beaucoup ensembles maintenant, et c’est super de les voir toutes les deux.

Le week-end dernier, celui du mariage de ma cousine, nous avons eu beaucoup de monde à la maison. Plus que prévu. Isa et J-C étant tombés en panne à l’entrée de l’autoroute  à peine deux km de parcourus, je suis allée à leur secours. La classe de la Zabou dans la cour boueuse du dépanneur… En escarpins et manteau de fourrure ! Et Mon J-C en costard ! Trop drôle ! Enfin on les a récupérés et nous avons passé une super journée ensemble, et une super soirée. Je dois avoir quelques photos, il faudra que je regarde ça. Il y avait donc Isa et J-C, Jo et Manu nous ont rejoint après le mariage, et Patrice avait invité Erwin qui est venu avec sa nièce Adeline et son copain, et Seb, Alex, et les deux petits. On était bien serrés autour de la table. Patrice et J-C ont même cassé une chaise de jardin ! Bref, très bonne soirée, bien animée. On remet ça quand ils veulent !!! Avec Nico et Malika en plus ça aurait été parfait.

Sinon pour Hina c’est les vacances avant les vacances. Lundi dernier, passage de la tempète sur la France entière. Ceux qui connaissent un peu mes filles doivent se douter que mes heures de sommeil furent peu nombreuses. Eloa a été réveillée par le bruit du vent vers 23h et ne s’est rendormit d’épuisement que vers 4h du matin… Hina aussi a eu peur. Il n’y a que Jaya qui a bien dormi. Moi j’ai passé la nuit avec les deux grandes sur le futon du salon, on a dormi là ensembles. Du coup mardi matin, ça soufflait encore sérieusement, je n’ai pas emené les filles à l’école. Et puis jeudi Hina était malade. Vendredi je l’ai gardée à la maison aussi, mais finallement elle était en grande forme, j’aurais dû la mettre à l’école. Et hier et ce matin l’ATSEM qui accompagne les enfants dans le car scolaire m’a demandé de garder Hina à la maison car sa maitresse est absente…. Donc déjà une semaine sans école ! Mais les journées sont longues pour elle sans Eloa.

jeudi, 12 février 2009

Hina, suite.

Alors, les news : la nuit fut difficile. Elle s’est réveillée plusieurs fois en gémissant. Elle a quand même pu dormir (merci dieu doliprane ! ) et ce matin je dirais que c’est moins intense mais toujours présent. Elle a mangé un peu mais le regrette… Elle a eu une légère fièvre cette nuit, un petit 38.
On a rendez-vous à 11h chez le pédiatre, et on fera d’une pierre deux coups avec la visite mensuelle de Jaya.
Je vous dirais ce qu’il en est… C’est bizarre quand même….

Je le sens mal...

Ben oui je le sens mal, je viens de réveiller Hina qui pleurait en dormant… parce qu’elle a mal au ventre ! Elle est toute tremblante, pas de fièvre pour le moment, et elle était en forme toute la journée, un peu fatiguée, mais qui ne l’est pas pour le moment ?
Bref, elle est vraiment pas bien ma poulette, j’ai même appelé le 15 pour avoir le médecin régulateur… C’est pas souvent que je fais ça, ça m’est arrivé une seule fois c’était quand Eloa a eu les mains de Hulk !
Pour le moment il faut juste surveiller, je lui ai donné du Doliprane, mais j’ai plus de spasfon, et je sais pas quoi donner en granules…. Pffff fait chier ! En plus Patrice bosse cette nuit…. Si il faut agir vite j’aurais comme un soucis d’intendance avec les deux autres minettes.
Là elle est dans mon lit, tremblante, reniflante…. Je vais aller la rejoindre pour la soutenir, la consoler. Si je pouvais lui prendre sa douleur, pauvre petit chat…

C’est bizarre quand même une douleur soudaine comme ça, non ? En plus elle est pas du genre à avoir mal au ventre pour un oui ou un non. Même pendant les gastros (courantes par chez nous) elle ne se plaint pas du ventre…
Ca craint je vous dis ! rambo spiderman

dimanche, 11 janvier 2009

Une demi année

Hé oui, déjà une demi année pour ma Chérinette ! Je sais que je me répète, mais pffff que le temps passe vite !!!!!!

Ce mois ci nous avons vu Jaya apprendre à se tenir assise pour de bon. Elle avait commencé à 4 mois et demi, là c’est complètement acquis. Elle aime aussi se tenir debout sur nos genoux, c’est très amusant.

Mais je crois que ce qui aura le plus marqué le mois qui vient de passer ce sera les maladies diverses… C’est viral madame. Oui, ben les virus ils nous gâchent l’existence. Un mois non-stop de galère, de fièvre, de mauvaise humeur, de mauvaises nuits, de pleurs… Enfin vous aurez compris, un mois pourri. Moi qui me faisais une joie des premières fêtes de la Chérinette, elle a été malade tout le temps. Et moi avec, mais c’est pas le sujet.

Donc, après deux consultations chez des généraliste qui nous ont renvoyés à la maison avec du doliprane et basta parceque c’est viral madame, nous voici chez la pédiatre pour les 6 mois de Chérinette. Et elle de nous prescrire une analyse d’urine, parceque quand même, un mois que ça dur, les virus ils ont bon dos. Oui, d’accord, c’est bien, je veux qu’on trouve ce qu’elle a la Chérinette, mais vous avez déjà fait une analyse d’urine à une petite pitchoune ? Moi oui… Et j’ai souvenir que c’était galère. Effectivement, il faut nettoyer le bébé sur toute la zone au savon et à l’eau, ensuite ouvrir la poche, coller cette poche sur la pitchoune, en prenant garde que ça ne puisse pas fuire, donc il faut bien s’appliquer. Ensuite on remet la couche et on attend que mademoiselle se décide à faire pipi… Et ça peut durer longtemps. D’ailleurs lors de la première tentative nous avons attendu 2h…Du coup, les labos étaient fermés… Et oui, chez nous, ça ferme à 18h. Ca se garde seulement 12h au frigo, donc, on jette. Et on rachète une poche. Et on recommence le lendemain matin. Là la chipie trouve le moyen de faire pipi et caca en même temps, et donc il y a du caca à l’interrieur de la poche. Direction poubelle, et la pharmacie pour racheter une poche. Bref, nous en sommes à 4 tentatives sur 4 jours (relâche le dimanche) et toujours pas de prélèvement valable. Bon je m’étale là-dessus, mais c’est une anecdote.

Les conséquences de ces vilains virus, c’est que la Chérinette ralenti sacrément sa courbe. Seulement 200g de pris, et 1cm1/2. C’est pas beaucoup. mais bon, on la pardonne, elle se débat avec sa santé. C’est viral madame, c’est pas grave…

Et puis elle a pris la sale habitude de veiller jusqu’à tomber de sommeil, et ça peut durer jusqu’à 2h du matin. Et comme elle est crevée mais ne veut pas dormir, et bien elle pleure, voir elle hurle. Vous avez déjà essayé les hurlements de bébé pendant 2h d’affilé ? Moi oui, et je ne conseille pas. Ca donne des envies de meurtre.

Et puis cette pédiatre qui m’annonce sourire aux lèvres : elle a les tympans inflamés. Haaa non, ça va pas être possible ça ! Moi je ne veux pas recommencer comme avec Hina. Bon, j’y peux rien, alors affaire à suivre.

Et puis zut, tout ce que ça veut dire tout ça, c’est que je lui souhaite un meilleur mois à venir…

vendredi, 26 décembre 2008

Des news

Quelques nouvelles de la santé à Seillac.

Eloa et Hina vont un peu mieux. Plus trop de fièvre, mais elles toussent encore… Je pense que c’est sur la bonne voie.

Jaya… J’en sais rien, pour le moment elle dort (Trop bien!) mais c’est déjà bon signe… Elle a fini par dormir tout contre moi, sans trop trop de réveils. Je suis presque reposée.

Quand à moi, et bien après une journée d’hier catastrophique, où je n’étais bonne à rien, le manque de sommeil et la fièvre y étant pour beaucoup, j’ai l’impression de revivre ce matin. Mon mal de tête est enfin parti (pour combien de temps ?) et j’ai presque la pèche. Je tousse toujours, mais je ne me sens pas fiévreuse, pour le moment en tout cas.

Donc je pense qu’on tient le bon bout. J’espère que demain soir nous seront toutes remises pour accueillir les tontons-tatas-cousin-cousines chez Papy et Mamie.

jeudi, 25 décembre 2008

La nuit de Noël

Ca évoque quoi pour vous la nuit de Noël ?

La naissance d’un enfant qui changea la face du monde ? La venue de Dieu sur notre Terre ? La magie qui accompagne ce moment, la messe de minuit, le réveillon en famille, entouré des gens que vous aimez ?

Ou alors le père Noël, son incroyable parcours autour du monde pour gâter les enfants ? Les cadeaux au pieds du sapin, les souvenirs de votre enfance quand vous croyez encore à ce vieux barbu improbable ? Ca peut aussi être synonyme du plaisir de faire des cadeaux à vos proches, de voir les yeux de vos enfants, et des enfants des autres, s’illuminer en entrant dans la pièce et en découvrant les cadeaux qui les attendent ? 

Le plaisir de bien manger, et tout simplement d’être réunis….

Ou peut-être encore tellement d’autres choses.

Et bien pour moi, la nuit de Noël, c’est des hurlements continus, l’impuissance face aux pleurs de mon bébé malade, la fatigue accumulée depuis plusieurs semaines, et depuis 3 jours où je suis moi-même malade… C’est ses cris qui me percent les tympans, c’est mes larmes inutiles accompagnant celles de Jaya. C’est quelques rares minutes de sommeil, mes yeux brûlants de fièvre et de larmes, une tête prête à exploser… C’est la peur de comprendre enfin pourquoi certains font du mal à leurs enfants, arrivant à bout… C’est finalement un sommeil entrecoupé de hurlements intempestifs qui se calment aussitôt, la chérinette n’ayant plus la force de lutter contre le sommeil. C’est ses petites mains, son visage, me cherchant desépérément dans l’espoir que je puisse la soulager… Et mon impuissance encore. 

Quel merveilleux premier Noël, n’est-ce pas ?

Quand même, je vous souhaite à tous de très belles fêtes, un Noël plein d’amour et de bonheur.

lundi, 15 décembre 2008

Les vilains crobes

Alors, dans la famille vilains crobes, je demande gastro !!!!!

Et oui, maintenant que Jaya va mieux, que Hina remange enfin normalement, c’est au tour d’Eloa d’être malade. Au menu du jour : mal de ventre et diarrhée… Du coup je l’ai gardée à la maison, on verra comment ça évolue. Et surtout, surtout, je prie pour qu’elle ne contamine pas tout le monde. Les consignes : pas de bisous, et lavage de mains obligatoire à chaque passage aux wc.

Bon, après il restera Popi et moi à ne pas avoir été vraiment malades… Au secours !!!!!

jeudi, 11 décembre 2008

Les news

Jaya revient donc de chez le doc.

Tout va bien, sûrement une petite gastro qui traine… Un peu d’homéopathie et ça devrait aller mieux. Elle a pris du poids depuis la semaine dernière donc pas d’inquiétude. Pour ce qui est de la nuit… Ben si elle a mal au ventre y a pas grand chose à faire ma bonne dame. Grrrr, je vais la vendre si elle recommence comme cette nuit et celle d’avant !!!!

Bon, on positive : tout va bien, ça va passer, et après elle recommencera à dormir et à se réveiller seulement une fois par nuit. En attendant, si la demoiselle daigne dormir un peu cet aprèm j’en ferais autant.

mardi, 9 décembre 2008

Vomito

Jaya joue au vomito depuis ce matin…

Elle a tété deux fois cette nuit, et au réveil ce matin elle m’a tout rendu ! Super, bonjour chérie.  et puis une demie heure après rebelotte. Ensuite elle a dormi, vomi, dormi, dormi… Et cet après-midi : dormi, vomi, dormi, dormi… Et enfin réveil de bonne humeur, elle a joué longtemps sur mes genoux, pendant le diner elle faisait que de rigoler. Mais après la tétée du soir, la cata. Des hurlements à n’en plus finir. Elle était fatiguée mais hurlait quand je la mettait au lit, chose complètement anormale pour elle. J’ai marché, je l’ai bercée, mais à par quelques secondes d’accalmie de temps en temps, rien à faire. Au bout d’une heure, j’ai été m’allonger avec elle sur mon lit, je lui ai donné le sein (dont elle n’avait pas voulu durant l’heure précédente) et s’est endormie. Moi aussi par la même occasion. Réveil à 22h pour moi. Une des deux grandes s’est sûrement réveillée pendant que je dormais car la télé était éteinte, et ce n’est pas moi qui l’ai fait. 

Et la chérinette vient tout juste de se réveiller en hurlant.

Pas de fièvre, je ne sais pas trop quoi faire. Pas grand chose je pense. Le lait maternel est le meilleur dans ces cas-là, donc rien à changer. Y a qu’à attendre que ça passe, mais, pfff, c’est pas cool…

mardi, 2 décembre 2008

Première maladie pour Jaya

Et oui, ça y est, la Chérinette est malade. Bon, c’est la première fois (hors exzéma) et c’est juste un gros rhume, alors on va pas trop se plaindre, hein !

Je l’ai quand même amenée chez le pédiatre cet après-midi pour vérifier qu’il n’y a rien d’autre que le rhume, et apparement non. Quoi que, même après nettoyage des tympans elle n’a pa pu vérifier celui de droite, la Chérinette est une grosse productrice de cérumen… Bref, on continue à moucher le nez, et en plus on a des suppos aux plantes pour l’aider à lutter contre la morve envahissante.

Du coup, comme j’aime bien les chiffres, j’en ai queques uns à vous donner :

à 4 mois et trois semaines, Chérinette pèse 7kg et mesure 66 cm. Un beau bébé !

Et inévitablement, la question qui tue : elle est à combien de tétés par jour ? J’en sais rien du tout, et ça doit être assez variable… En ce moment elle se réveille la nuit en hurlant parcequ’elle est malade, alors elle tète. Combien de fois ? J’en sais rien. Et puis la journée, ça dépend si on est à la maison, si on sort, si elle dort… Je pense ne pas exagérer en disant que ça peut varier du simple au double suivant les conditions… De toutes manières, l’allaitement c’est à la demande, je suis à la maison, elle tète quand elle veut. Je ne m’amuse pas à noter quand, pendant combien de temps…

Une petite participation de Chérinette au blog :

srtt²<

lundi, 1 décembre 2008

Des nouvelles d'Hina

Nous sommes maintenant à J+4 après l’opération.

Hina commence à manger d’autres choses que les glaces et les yaourts à boire. Elle a eu droit hier à quelques pâtes et à de la purée, pour son plus grand plaisir. C’est long et fastidieux, mais ça change un peu, et ça rempli mieux l’estomac. Et puis tant mieux si c’est long, car elle n’a pas encore le droit de manger chaud.

Pour le reste et bien… elle a mal. Très mal même je dirais. Mais elle est courageuse et ne se plaint pas. Simplement quand je lui demande si elle a mal, elle me dit oui. Elle parle, ce qui est déjà beaucoup vous pouvez me croire, mais parfois ressent le besoin de s’isoler pendant quelques temps. Alors on la laisse seule. C’est ainsi que samedi elle est restée pendant 2 heures seule dans notre chambre, lumière éteinte, sans dormir, sans jouer…

Mais dès demain elle aura droit à du céléstène, et aujourd’hui on a augmenté les doses de codenfant. C’est de la codéine… Il semble que c’est classique que la douleur augmente au fil des jours, aussi les remèdes les plus forts contre la douleur sont à prendre après quelques jours… J’espère que ça va bien la soulager, parceque c’est dur de voir ma fillette soufrir….

vendredi, 28 novembre 2008

Opération de Hina

Nous voici à la maison…

Bon, séjour à l’hopital digne d’un séjour à l’hopital… On est arrivé jeudi à 8h du mat, on s’est présentées au service ORL comme prévu, et ils nous disent qu’ils n’ont plus de place pour Hina, donc elle devra aller en pédiatrie. Soit. En pédiatrie elle aura des jouets, des livres, même si j’avais prévu de quoi l’occuper.
On monte donc en pédiatrie, ils nous installent dans une chambre de 4 enfants!!! Gloups. En ORL on avait réservé une chambre seule. En plus du coup je me retrouve à passer la nuit sur un fauteuil qui s’incline à peine au lieu d’un lit de camp… Bref.

Ils viennent chercher Hina à 10h15, deux nanas pas super sympas. J’ai insisté pour qu’elle puisse emener son doudou avec elle, le les ai accompagnées jusqu’au bloc, mais elles ne m’ont même pas laissé donner la main à ma poulette.

Retour de Hina à 12h30. Punaise que c’était long !
Fillette groguie et douloureuse.
Ils ont enlevé les amygdales et mis un diabolo à gauche mais pas à droite, le tympan droit était bien.
Elle a passé l’après-midi à vomir, réclamer la glace qu’on lui avait promise mais qu’elle ne pouvait avoir que si elle ne vomissait plus, et à dormir. De temps en temps une histoire lors d’un réveil et entre deux vomissements.
J’ai fini par savoir qu’ils lui avaient donné du nubain, dérivé de la morphine, d’où les vomissements…
Elle était perfusée, et j’ai dû insister loudement pour qu’elle ai un pied à roulette pour pouvoir bouger un peu car ses perfs étaient attachées au lit.
Elle a passé une nuit calme, contrairement à moi qui ai fini par passer sur le lit de Hina pour pouvoir dormir un peu. D’ailleurs, dans les feuilles de suivi était noté “réveil de l’enfant dans le même lit que la mère” et alors quoi ? Ca leur pose un problème ?

Au petit déjeuné ils ne lui ont rien donné. J’ai été réclamer quelque chose pour elle, et la nana arrive avec un yaourt. Hina l’a refusé et a réclamé une glace, celle qu’elle attendait depuis la veille ! (C’est bien ma fille, t’as raison!)
Ensuite, j’ai couru pendant une heure après les infirmières pour qu’on lui retire ses perfusions, ça lui faisait mal.
Et enfin, à midi on a eu l’autorisation de sortir… Là je leur ai dit (devant l’interne de garde) que je n’approuvais pas la médication de nubain sur ma fille, et que j’aurais dû être prévenue, j’aurais dit non. Ils m’ont répondu qu’en principe j’ai mon mot à dire sur ce qu’on donne à mon enfant, que j’ai un droit de véto… en théorie. Ben ça a le mérite d’être clair… Je leur ai fait remarquer que vomir toute la journée quand on vient de se faire ôter les amygdales ça doit être vraiment douloureux. Z’ont pas su quoi répondre.

Je suis contente qu’on soit rentrées, elle a toujours mal, et ça va durer un bon moment, mais au moins ici on maitrise les choses.

Quand à Jaya…
Et bien la chérinette a refusé de boire quoi que ce soit au bib, à la tasse, à la cuillère… Bref, ma gentille maman m’a amené mon bébé 4 fois hier et une fois ce matin. Je lui ai donné le sein dans le couloir devant l’entrée du service… Et elle repartait repue. C’est une sacrée louloute, je peux vous dire que ça promet bien des choses Mr.Red
_________________

mardi, 14 octobre 2008

rendez-vous médicaux

Mercredi nous avions rendez-vous chez l’ophtalmo pour Eloa et Hina.

Les yeux d’Eloa vont aussi bien qu’ils le peuvent, elle a même le droit d’ôter occasionnellement ses lunette. Elle pourra, dans quelques années, ne mettre ses lunettes que pour lire ou travailler, regarder la télé… Et elle aura droit, vers 12 ans, de porter des lentilles, qui seront remboursées par la sécu (le bonheur !)

Hina voit parfaitement bien.

Ce matin, rendez-vous ORL pour Hina…

Alors je vais tacher de présenter les choses dans l’ordre…

Hina toute petite (6mois-2ans) faisait des otites à répétitions. Disons plutôt qu’elle avait une double otite permanente. Après ablation des végétations en 2006 ça allait bien mieux. Toujours les tympans un peu séreux, mais pas d’otites pour autant.
Cet été elle était enrhumée en permanence, et entendait très mal. Nous étions obligés de répéter tout le temps, d’élever la voix…
J’ai fini par prendre rendez-vous avec l’ORL qui avait opéré Hina pour ses végétations. Et puis son rhume a fini par guérir, elle entendait mieux. J’ai failli annuler le rendez-vous. Il y a 4 jours elle a commencé à se plaindre de l’oreille gauche. Elle est à nouveau enrhumée. Donc je n’ai pas annulé.
Ce matin direction l’hopital pour voir ce chez docteur Tossou.
Il a regardé les oreilles et la gorge de la demoiselle… A droite c’est pas parfait, mais c’est pas trop mal… A gauche c’est très moche. Vilaine otite séreuse. Dans la gorge des amygdales énormes.
Il lui a fait faire un audiomètre. Petite perte à droite, et perte de 40% à gauche. C’est dût à l’otite. Et moi je trouve qu’elle entend bien par rapport à cet été… Imaginez ce que ça devait être !
Verdict du docteur : on opère (encore) et rapidement.
Pour le moment c’est antibio pour guérir l’oreille gauche parcequ’il ne peut pas opérer dans cet état là, et qu’il a peur que ça perce. Si ça perce ça fait une cicatrice sur le tympan, ce qui occasionne une perte d’audition puisqu’il est plus épais et vibre moins bien.
Et le 27 novembre opération. On enlève les amygdales, on pose des diabolos ( Sad ), et il vérifie les végétations, histoire d’être sûr qu’il ne reste rien du tout.

Tout ça devrait permettre à l’oreille d’évacuer le liquide à l’interieur et de sortir enfin de ces satanées otites chroniques.

Moi j’ai les boules. Je pensais que c’était réglé ces histoires d’oreilles. Et non seulement elle doit à nouveau être opérée, mais en plus il va falloir que je choisisse entre rester avec elle à l’hopital où elle devra passer la nuit (pas d’ambulatoire parcequ’elle fait des apnées du sommeil) et rester avec Jaya… Je ne pourrais pas être avec les de
ux à la fois. Ca me déchire le coeur….

Il a tout bien expliqué à Hina, et a même fait des photos ! Voici le tympan droit. Il devrait être transparent au lieu de blanchâtre.

Et voici le gauche… Je crois que ça se passe de commentaires.

samedi, 7 juin 2008

des news

Alors, hier soir ma pitchoune s'est endormie sur le canapé pendant que nous mangions. Je n'ai pas voulu la déranger. Elle s'est réveillée vers 21h30. La fièvre était un peu moins forte, 38.5, ce qui lui a laissé l'occasion de manger un peu. Puis je l'ai mise au lit. Quand je suis retournée la voir avant de me coucher, elle était toute fraiche. Ouf!

Un seul réveil cette nuit pour boire un peu.

Ce matin c'est Patrice qui a assuré le réveil (il venait de rentrer du boulot) Hina s'étant levée à 6h30! Elle était à nouveau fiévreuse. Il s'est occupé d'elle, puis d'Eloa quand elle s'est levée à son tour. hina est venue me faire un gros calin au lit à 8h30, elle était encore bien chaude. Et puis ça a fini par passer. Là elle pète la forme. Pourvu que ça dure...

vendredi, 6 juin 2008

maladie, suite...

Ce matin ça allait plutôt bien.

J'ai mis les fillettes à la sieste. Eloa s'est relevée une heure et demie plus tard toute pimpante. Parfait. Hina quand à elle, a dormi trois heures, et s'est réveillée dans un état pas possible. Elle était à 39.5, pleurait de douleur... Pauvre choupinette! Elle m'a fait bien peur la puce. Elle ne voulait plus du tout bouger la tête, ça faisait trop mal. Du coup appel en urgence au doc. Rendez-vous une heure plus tard. Une dose de doliprane, j'habille la minette et en route. HIna se rendormait dans la voiture, puis dans les bras dans la salle d'attente. Et une fois avec le doc... Rien. Rien aux oreilles, rien au ventre, rien à la gorge. Peut-être un peu de sinusite, mais rien de flagrant. On repart avec une ordonnance pour du doliprane et de l'aspégic. Dans la pharmacie voilà ma minette qui vomit! Heureusement elle a eut le temps de prévenir, et une des pharmacienne lui a donné un sac. C'est qu'on est malade, mais proprement chez moi.

Là nous sommes rentrées depuis une heure. Elle est allongée dans le canapé, luttant pour garder les yeux ouverts. Elle a encore de la fièvre, 39°. Elle aura une nouvelle dose de doliprane d'ici quelques temps, quan don passera à table. J'espère que cette fois ça va faire chuter la fièvre... Je sens que cette nuit je vais me relever souvent pour surveiller Hina...

- page 1 de 2