Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi, 15 décembre 2008

Nouvelles couches

Profitant ‘avoir un peu de sous, j’ai fait une (grosse) commande de couches. J’ai reçu tout ça, et je suis trop contente ! J’en ai de superbes, j’ai ai racheté certaines que je connaissais déjà et donc je suis très satisfaite, et d’autres pour tester. Et je suis contente de mes achats. Je ne me suis pas trompée, pas de fuites, pourtant une nuit de trempage et un seul lavage (pour les néophites il faut une dizaine de lavage pour que la couche ai atteint une bonne capacité d’absorbtion) donc super, et j’en ai même certaines qui font un tout petit cul (bon d’autres un énorme, mais on s’en fou c’est pour la nuit).

J’ai fait ma crâneuse avec les couches de ma Chérinette hier au repas de Seillac, d’autant plus que mes voisins de table étaient pas mal branchés écologie. Manque de pot, leurs enfants sont déjà bien grands, en tous cas plus en âge de porter des couches.

Bref, une petite photo de ma chérinette avec un ensemble couche bumgenius en bambou + culotte bummis. J’adooooore !

vendredi, 7 novembre 2008

Les couches de Jaya

Je n’ai pas encore abordé le sujet ici, alors voilà, je me lance. J’ai fait pour Jaya des choix différents, et Patrice a suivi. Par exemple, j’ai choisi les couches lavables. Avec l’accord de Patrice bien évidement, ce n’est pas quelque chose qu’on peut imposer à l’autre. Donc, depuis qu’elle a environs 15 jours, Jaya est essentiellement en lavables. En fait toujours à la maison, et en jetable chez Papy et Mamie. Mais alors, les couches lavables, késako ?

Et bien oui, c’est du tissu. Mais concrètement non, ça ne ressemble pas aux couches de nos grands-mères ou de nos mères. Et oui, mes parents ont connu ça. Il y a plusieurs genre de couches, et plusieurs matières. 

-les couches + culottes : Il s’agit ici d’une couche absorbante (en coton, bambou, chanvre ou microfibre) qui s’attache soit par scratchs soit par pressions, et sur laquelle il faut rajouter une culotte imperméable en coton enduit de pul (polyuréthane), en laine, ou en windpro (micropolaire imperméable)

On a commencé avec ça quand Jaya était toute petite. Les avantages : très peu de fuites, on peu changer la couche sans forcément changer la culotte si elle n’est pas mouillée. Les inconvénient : fait d’assez grosses fesses.

-les TE1 (Toute-En-un) intégrales : Cette couche combine la partie absorbante et la partie imperméable. Tout est compris dedans, rien à rajouter. Souvent une partie est détachable pour accélérer le séchage. Comme plus haut on trouve de tout au niveau matières.

Les avantages : très simple d’utilisation, souvent plus fin que le système couche + culotte. Les inconvénients : plus de fuites, il faut trouver LA te1 qui convient à la morphologie du bébé.

-les TE1 à poche : là c’est plus ou moins un mix des deux systèmes. C’est une couche imperméable où on glisse la partie absorbante (appelée insert) dans une poche. Toujours le même choix de matière pour l’absorbtion.

Les avantages : On peut moduler la capacité d’absorbtion, sèche très vite pour la partie à poche et permet ainsi de réutiliser plus vite la couche si on a plusieurs inserts. Inconvénients : Comme pour les TE1 intégrales, il y a plus de fuites à moins d’avoir trouvé celle qui colle pile-poil aux cuisses du bébé en question.

On a aussi le choix quand à la matière en contact avec les fesses du bébé, et ce quelque soit le genre de couche choisi. Il y a les toutes simples, avec juste la partie absorbante en contact. Il y a aussi des matières “bébé au sec” : la micropolaire et la flanelle, qui laissent passer les liquides en gardant une surface sèche.

Je crois que j’ai assez bien résumé les choses.

Après au niveau de l’entretien, il faut rincer les couches, les stocker dans un endroit sec avec quelques gouttes d’huile essentielle de tee-tree qui sont désinfectantes, puis les laver avec la lessive familiale.

J’avais peur de ne pas suivre le rythme, mais finalement tout va bien. Je fais de toutes façon une lessive par jour, et on a un sèche-linge, donc ça tourne comme il faut. Et j’aime lui mettre de belles couches avec de beaux tissus, de belle matières…Et puis, autre atout non négligeable, même si on a plus ou moins régulièrement des fuites de pipi, il est très rare qu’il y ai des fuites avec les selles. Alors que quand on va chez maman et qu’elle est en pampers on a toujours des cacas qui débordent de partout. Et ça c’est la galère !

En concret avec les diverses couches qu’on a, ça donne ça :