Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi, 7 février 2014

rendez-vous du 7ème mois

Aujourd’hui j’avais donc rendez-vous pour la dernière fois avec ma gynéco. La suite sera faite à l’hôpital. 

Tout est ok, tension, col, poids… Donc ça roule, rien ne bouge, elle m’a prédit que j’irais au tout au bout de cette grossesse. Comme les deux dernières quoi, et j’y compte bien puisque sinon Eloa ne sera pas là. A moins d’accoucher vraiment en avance, mais c’est pas mon genre.

J’ai demandé un portrait de Timinion à ramener à la maison car j’étais seule pour ce rendez-vous. Patrice était en train d’apprendre à conduire un poids lourd. Eloa avait demandé à m’accompagner, mais c’est pas vraiment la place d’une jeune-fille… A moins que le rendez-vous ne soit pour elle, ce qui n’est pas le cas. Son tour viendra bien assez tôt ! Bref, j’ai fait les yeux doux, et je suis repartie avec un joli profil.

Prochain rendez-vous le 25 février pour la dernière échographie.

Ophtalmo

Les filles avaient rendez-vous chez l’ophtalmo mercredi matin.

Déjà notez le point exceptionnel de la chose : j’ai réussi à décrocher un rendez-vous pour les 3 en même temps ! Et ça, même Béatrice (l’ophtalmo en question) n’en revenait pas !

Donc, on ressort de là avec évidement 3 ordonnances pour des lunettes. Eloa a le droit de moins porter les siennes. Hina doit les mettre pour l’école etc, et Jaya a failli ne pas en avoir, jusqu’à ce que j’évoque un strabisme “de fatigue”. Donc même traitement que les autres.

Qui dit ordonnances pour des lunettes, dit recherche de montures. C’est là que ça commence à faire un peu peur. Dans l’idée déjà, me dire que je dois emmener les 3 filles, les faire tenir calmes pendant que les autres choisissent… Que je suis enceinte jusqu’aux yeux, que j’ai du mal à rester debout de longues heures, que je commence à avoir mal au dos… Enfin, faut bien le faire.

Donc après la danse d’Eloa on fait quelques courses, puis on va chez l’opticien. On commence par minimoy tant qu’elle est à peu près sage. Finalement ça va vite avec elle, elle essaye quelques montures et son choix se porte sur la première essayée. Je suis d’accord avec elle, c’est ma préférée. OK

Hina maintenant. Là les choses se gâtent. Hina veut des lunettes rondes métalliques. Évidement toutes les lunettes rondes sont en plastique, elle n’en veut pas. Elle se bloque.

Bon on passe à Eloa. Qui essaye tout le magasin. Je commence à peiner. Elle veut les mêmes lunettes que celles qu’elle a déjà en fait. Aucun interêt. Je la pousse à essayer d’autres choses, et au bout d’un bon moment et de beaucoup d’essais, elle fini par porter son dévolu sur une monture différente. J’aime bien, même si une autre avait ma préférence. Bon.

Pendant ce temps Hina a trouvé une paire qui lui plait ! Miracle ! Sauf que c’est une paire à 1 euros, vous savez, celle de rechange. Bon si on prend celle-là, elle est ok pour regarder le reste. Ouf !!! Après un long moment de coaching et pas mal de persuasion, elle accepte une des montures que je lui propose.

Il est 19h, on commence à faire les dossiers ! Je n’en peux plus ! La vendeuse est charmante, et très patiente. Bien-sûr c’était trop long pour Jaya qui est en train de courir dans le magasin…

Le temps de finir la paperasse, de revenir à la voiture, de rentrer à la maison… il est 20h, et les grandes n’ont pas fait leurs devoirs, super.

Enfin, au moins cette corvée là est faite, on y retournera juste dans 1 an pour remettre ça ! Wouhou, j’ai hâte !

jeudi, 6 février 2014

30 semaines

30 semaines aujourd’hui, soit 28 semaines de grossesse. Dans 7 semaines Timinion pourra théoriquement arriver. Dans 11 semaines il sera là. Demain j’ai mon rendez-vous du 7ème mois, dernier rendez-vous avec ma gynéco, le prochain, pour le 8ème mois, aura lieu à l’hôpital avec une des sages-femmes du service. 

Timinion est toujours aussi remuant, et il devient difficile de me rendormir après mes fréquents changements de positions dans le lit tellement il fait la java. D’ailleurs il va bientôt me falloir un palan pour pouvoir me retourner d’un coté à l’autre ! Que c’est dur ! Entre le gros ventre qui pèse une tonne et le bassin en mille morceaux…. Et encore c’est sans parler de la varice qui pulse et brûle dans le haut de ma cuisse… Le mal de dos…

*ne pas oublier que c’est plein de bonheur. Après. Quand le bébé est là.

*enfin en théorie aussi hein, parce que je sais bien comment c’est en vrai un bébé : ça pleure, ça dort pas, et ça fait que de vomir.

*heu…. on a peut-être fait une connerie ?

Aller, les photos…

mardi, 4 février 2014

Eloa, ou la naissance d'un ange...

Le 10 mars 2001

J’ai honte ma chérie, tu as déjà plus de trois mois et je n’ai encore rien écrit. Il va falloir que je me rattrape.

Tu es née le 26 novembre 2000, c’était un dimanche. Mais j’ai l’impression que c’était le samedi. Je m’explique. Mes contractions ont commencé le samedi au petit matin, vers 6 heures. Je ne savais pas que c’était des contractions, je pensais que j’étais malade, j’avais un peu mal au ventre et puis ça passait. C’était quand même assez fort pour me réveiller. Il y avait plus de deux heures d’intervalle. Ca aurait été la première fois que j’aurais été malade en 9 mois.

A 4 heures de l’après-midi les douleurs revenaient plus ou moins toutes les 30 minutes. Là j’avais compris que c’était des contractions, mais je ne pensais pas que ce serait le moment parce que ce n’était pas régulier. Ton père devait partir travailler (il travaille le samedi et le dimanche de 17h à 5h) et n’était pas très motivé pour partir et me laisser seule. Il y a quand même été. Vers 17 heures, j’ai pris une douche parce que la sage-femme m’avait dit que ça calmait les contractions si ce n’était qu’une fausse alerte. J’y suis restée plus d’une heure, à passer de l’eau chaude sur mon gros ventre. Ça commençait sérieusement à se rapprocher mais ce n’était toujours pas régulier : entre 5 et 10 minutes d’intervalle. La douche n’a rien arrêté. Ça faisait maintenant bien mal. A 10 heures du soir j’ai appelé mon père pour lui demander ce qu’il fallait que je fasse. Il a proposé de venir me chercher pour m’emmener chez eux, histoire que je ne sois pas seule. Maman s’est mise à chronométrer mes contractions.

A minuit elles avaient environ 2 minutes d’écart mais n’étaient toujours pas régulières. J’avais sacrément mal. On s’est décidé à aller à l’hôpital. Sur la route papa devait s’arrêter à chaque contraction : la moindre secousse me faisait encore plus mal. Nous sommes arrivés à l’hôpital à minuit et demi. On a mit presque une demie heure à faire un trajet de dix minutes !

Là-bas une dame m’a examinée. Le travail était déjà bien entamé. Mon père est parti chercher Popi. Ma mère est restée près de moi, je ne voulais pas être seule, j’avais tellement mal. Ton père est arrivé quand on allait me faire passer dans la salle accouchement. J’ai rarement été aussi heureuse de le voir arriver.

Vers une heure du matin je suis donc passée dans la salle d’accouchement. Les contractions étaient à leur apogée et je sentais ta tête arriver. J’étais persuadée que ça ne passerait jamais. Et puis au bout de quelques efforts qui m’ont parus énormes et terriblement longs ta tête est enfin passée. Quel soulagement ! Le reste allait se faire tout seul. Une dernière contraction et ce serait fini. Toi tu pleurais déjà. La dernière contraction se faisait attendre, à mon grand soulagement puisque ça me permettait de reprendre mon souffle et de me remettre, mais je voyais les sages-femmes et ton père se regarder. Elle a fini par venir. Tu es sortie.

Ton père a coupé le cordon. Et j’ai eu une magnifique petite fille sur mon ventre.

Quel bonheur de te voir enfin !

De te toucher…

Enfin réunis tous les trois.

La première chose que j’ai remarqué c’est ta petite bouille toute ronde. Au bout de quelques minutes ils t’ont reprise. Popi t’a donné ton premier bain. Après ils t’ont pesé, mesuré, etc. Ils t’ont un peu laissé sous la chauffeuse pour te réchauffer puis t’ont mis un petit bonnet et tu es revenue sur mon ventre. Ils ont posé une couverture sur nous. Nous étions tellement heureux ton père et moi.

Tu es née à 1h42.

Après ils ont laissé entrer mes parents. Ils nous ont dit que tout était normal. Tu mesurais 47 cm et pesais 2kg570. Tu étais vraiment une petite crevette.

Après ils m’ont dit de te faire téter. Il fallait que je te pose à coté de moi et que je me mette sur le coté pour que tu prennes mon sein. Je t’ai regardé, toute petite, toute maigre. Et j’ai dit : “Je ne peux pas, elle a des bras partout, je vais la casser!” Alors c’est la sage-femme qui t’a déplacée.

C’est ainsi que notre aventure a commencé, que nous avons rencontré l’amour, que notre famille a vu le jour, avec la naissance d’Eloa.

jeudi, 30 janvier 2014

28 semaines

28 semaines aujourd’hui.

Timinion a décidé ces derniers jours de se faire un peu plus de place et il a entrepris de repousser les murs de sa piscine. C’est pas toujours très agréable pour moi, voir parfois carrément douloureux.

Aujourd’hui j’ai été faire la rencontre de Mathis, bébé tout neuf de ma collègue Astrid. Petit T-rex de 15 jours, tout petit microbe de rien du tout (bon en plus elle fait des micros bébés, alors…) c’est carrément impressionnant. Si petit, si fragile, si délicat… Bref, le prochain nouveau-né que je prendrais dans les bras sera le mien. Mon tout petit à moi, mon dernier enfant chéri. J’ai hâte, et en même temps je sais que les jours que je vis sont précieux, qu’ils ne reviendront plus. Je sais aussi que les premiers temps avec un nouveau-né ne sont pas si roses que ça. Mais je me surprend à rêver des ses jours qui viennent, où j’aurais mon tout petit blotti dans le creux de mes bras et non plus au creux de mon ventre.



dimanche, 26 janvier 2014

28 semaines, fin du deuxième trimestre...

Je suis en retard dans les news, mais c’est à l’insu de mon plein gré. Nous avons été coupés de la civilisation depuis lundi. Plus de net. L’horreur pour la femme que je suis. Enfin, c’est finalement (presque) rentré dans l’ordre, suffisamment en tous cas pour que je puisse passer donner les nouvelles ici. 

Donc une semaine est passée, emmenant avec elle le deuxième trimestre. 

A cette occasion, j’ai commencé les cours de préparation à l’accouchement, option yoga, avec ma sage-femme. Cette fois-ci, comme la première fois, c’est une sage-femme libérale qui m’aidera à me préparer, celle que j’ai vue pour Eloa, qui est venue à la maison pour ma sortie précoce de la maternité lors de la naissance de Jaya. Bref, la boucle est bouclée.

Reste devant nous 3 mois pour nous préparer à l’arrivée de Timinion. Ca ne sera pas 3 mois de trop.

jeudi, 16 janvier 2014

27 semaines

27 semaines d’aménorrhée, le 7ème mois se rapproche à vitesse grand V.
Je commence petit à petit à préparer l’arrivée de Timinion. J’ai tranquillement commencé une ou deux lessives, la découpe et le surfilage des lingettes lavables (ce qui m’a tout de même pris une journée entière)… Le repérage de lit de bébé, l’achat ne devrait pas tarder. Bref de mon coté les choses avancent tranquillement.

J’ai aussi pris rendez-vous à l’hôpital pour la fin du suivi de grossesse. En effet, je revois encore une fois ma gynécologue début février et ensuite c’est les sage-femmes de l’hôpital qui prennent le relais. Autant dire que l’échéance approche. J’ai même déjà le rendez-vous avec l’anesthésiste. Mais si, vous savez, le gars qu’on appelle à chacun de mes accouchements mais qui ne m’a jamais piquée !

Enfin, tout ça pour dire qu’aujourd’hui on change de semaine, et que par conséquent j’ai fait ma séance photo.




mardi, 14 janvier 2014

100

C’est le nombre de jours restant avant l’arrivée de Timinion parmi nous.

Ce qui veut dire aussi que dans 10 jours j’entrerais dans le dernier trimestre. Déjà. Et oui déjà. Car enfin je me sens bien avec mon gros ventre, enfin j’apprécie de sentir les coups, la vie à l’intérieur de moi. Alors que déjà la fin se profile à l’horizon. C’est pas pour demain non plus, mais tout de même…

Votre DPA est le 24 04 2014
SA faites 26
SA restantes 15
Jours faits 174
Jours restants 100

jeudi, 9 janvier 2014

26 semaines

Soit 24 semaines de grossesse, 169 jours… Il en reste 105. Je vais bientôt passer sous la barre des 100 jours. La prochaine photo…. Bref, ça commence à se rapprocher pour de bon cette affaire !

Les photos !

mardi, 7 janvier 2014

24 et 25ème semaine

Je fini bientôt la 26ème semaine et je n’ai pas encore mis les photos des deux dernières semaines.

Alors voilà…

Et les dernières, faites chez Isa et Jc…

D’autre part, je sors de mon rendez-vous chez la gynéco pour le 6ème mois de grossesse. Oui oui, 6ème ! C’est que le temps fini par passer ! Donc tout va bien, ma tension est bonne, bébé est en forme mais je n’en doutais pas (par contre je doute qu’il dorme plus de 10 minutes dans la journée) et attention, un chiffre : ma hauteur utérine est de 23 cm ! Belle piscine, non ?

Niveau poids, on dira merci aux virus intestinaux puisque ce mois-ci la balance est restée stable. Forcément, jeûne et vidange complète 2 fois en 10 jours, ça calme. Mais faut voir le bon coté des choses : ça fera ça de moins à perdre après !

Voilà, maintenant il faut que j’appelle l’hôpital pour programmer le rendez-vous de mars. Ca veut dire que je vois encore une fois ma gynéco et qu’ensuite elle passe la main, ça commence à sentir la fin…

J’ai aussi commencé à préparer l’arrivée du Timinion au niveau matériel. Inventaire des indispensables, de ce qui nous manque. Je fais marcher le bon coin, j’ai trouvé une baignoire pliante comme celle de Mézyane à moitié prix, et une couverture miracle (pour emmailloter bébé) à 10€. Là je cherche un lit. Et puis c’est les soldes, ça va aussi être le moment de trouver la poussette. J’ai refait la parure des draps housse, alèse etc avec les promos du blanc. Ca commence à avancer, et ça, ça me plait bien !

lundi, 6 janvier 2014

Les vacances de Noël

Les vacances de Noël sont arrivées, et s’en sont allées.

Évidement ces 15 jours ont étés bien chargés. Nous avons vadrouillé, nous avons profité, nous avons été malades, nous avons passé du temps en famille. Bref du bonheur en concentré. 

Nous avons commencé par confier nos deux plus jeunes fées à leurs grand-parents pour aller rendre visite à Nico et Malika dans leur fief parisien.
Ca a été l’occasion pour Eloa de rester seule pour la première fois à la maison tout un week-end. Elle s’en est bien sortie, même si finalement le temps lui a semblé long. Pourtant elle avait l’anniversaire d’une copine le dimanche que l’a bien occupé. Mais quand même, la maison pour elle toute seule, c’est bien vide… un peu de stress aussi, forcément, pour elle comme pour nous.
De notre coté il était bien agréable de découvrir Nico Malika et Mézyane dans leur chez eux. C’est bien différent de chez les parents, forcément. Seule ombre au tableau : j’ai profité de ce week-end détente pour être malade. Moins sympa d’un coup. Mais bon, j’ai fait avec, au ralenti.

A notre retour Isa, Jc, et les enfants étaient arrivés chez les parents. Eloa aussi d’ailleurs. Donc nous avons laissé nos enfants là-bas et sommes rentrés dormir. S’en est suivi plusieurs jours d’aller-retour entre les deux maisons, passant la journée d’un coté et les nuits de l’autre. Jo et Manu sont arrivés à leur tour, et Noël avec eux.
Réveillon, bon enceinte c’est moins drôle.
Père-Noël : enfants émerveillés, tout le monde gâté, excitation… et donc fatigue !
Puis Jo Manu et les enfants sont repartis, Isa et Jc sont restés un peu plus longtemps.

Ensuite tout le monde est rentré chez soi, pour quelques jours. Ca n’a duré que peu de temps puisque nous étions attendus avec les enfants chez Isa pour le nouvel-an.
Nous sommes arrivés le 30 vers 17h, et à 20h Jaya vomissait sur moi. Bonheur.
Elle a enchainé comme ça, enfin dans la bassine, toute la nuit, et le lendemain elle allait mieux. J’entend par là qu’elle avait beau être transparente, elle ne vomissait plus. Nous avons mis en place des mesures d’hygiène drastique avec lavages de mains intensif.
Cuisine toute l’après-midi pour Isa et moi.
Réveillon, accompagnés de Nico et Malika, Mézyane dormant sagement dans la chambre d’Isa et Jc. C’était délicieux, on a vraiment assuré comme des chefs !
Et à 6h du mat, je me suis réveillée pas très bien, avec des vagues dans mon estomac. C’était mon tour…
Journée pas top, à me trainer.
Le lendemain ça allait beaucoup mieux, mais Patrice avait pris le relais ! Du coup Isa et moi avons pris les enfants sous le bras et nous sommes parties à Paris, en train pour le plus grand bonheur d’Hina, voir les vitrines animées des grands magasins. Clairement, nous n’étions pas trop de deux pour compter et recompter nos 5 enfants toutes les 30 secondes. C’était une belle sortie.
Et le lendemain nous avons repris la route pour rentrer dans notre campagne. Arrivés vendredi  vers 18h, histoire de commencer à recaler les enfants sur un rythme normal. c’était sans compter sur le fait que Jaya avait dormi en voiture… Pas moyen pour elle de trouver le sommeil avant minuit bien tassé. Le réveil à 9h le lendemain a été un peu difficile.
Le samedi a été consacré au repos, aux devoirs pour celle qui n’avait pas fini, et aux retrouvailles avec les animaux qui étaient chez la dogsitter (merci Peg et Thom !!! zêtes trop choux !)
Dimanche repos, Claire Zyad et Naïm.

Et nous voilà lundi, avec la reprise de l’école pour certaines, du collège pour d’autres, du travail enfin pour le dernier. A la différence que ce dernier commence aujourd’hui sa formation pour son futur nouveau poste : chauffeur poids-lourds !
Et que le collège m’a appelé à 9h20 pour que je viennes rechercher Eloa qui aurait des “signes de gastro” !

Haut les coeurs, c’est la rentrée !

vendredi, 20 décembre 2013

L'hiver est là

Et oui, c’est officiel chez nous l’hiver est là. Et il est arrivé accompagné de son lot de microbes et autres germes qui pullulent en cette saison.

Jaya a commencé à être malade il y a quelques semaines. Fièvre, gorge bien rouge… Un jour sans école suivi d’un week-end à la maison l’a remise sur pieds. Puis Hina a pris la suite 10 jours plus tard. ce fut douloureux car elle devait aller dormir chez une copine, et ça a été repoussé deux fois. Et ensuite Eloa est tombée malade à son tour, avec fièvre à 40, comme au bon vieux temps où elle était petite. Mais aujourd’hui elle est grande et gère très bien seule. Quel bonheur !

Comme quand on commence à être un peu faible tous les microbes en profitent pour vous assaillir, Eloa a aussi développé un belle infection sur l’eczéma de sa cheville. On gère ça à coup de pansements à la bétadine la journée et à la fucidine la nuit. 9a commence à aller mieux, on pourra bientôt attaquer la cortisone ! Wouhou !

Et puis comme tout le monde avait été malade, on attaque un nouveau tour avec bronchite ce coup-ci. Jaya ouvre le bal, et ajoute à ça son asthme qui rend les choses un peu plus difficiles. Donc on est parti pour le duo ventoline/flixotide ! Eloa tousse aussi bien gras. C’est à suivre …

jeudi, 19 décembre 2013

23 semaines

Je devais mettre quelques news de la petite famille, des photos du sapin etc, mais comme le blog est tout le temps inaccessible… Et bien je n’ai rien mis.

Bref, 23 semaines d’aménorrhée aujourd’hui. Reste 18 semaines. La recherche des prénoms va me rendre folle je pense. Mais bon, on finira bien par trouver. De toutes manières on avait dit qu’on aurait dû les numéroter nos enfants, donc il n’est pas trop tard, on peut toujours le faire avec Timinion.

samedi, 14 décembre 2013

22ème semaine

Alors je profite d’un instant où le blog est accessible pour mettre un mot.

J’ai fini hier la 22ème semaine d’aménorrhée. Ce qui signifie photo, mais aussi échographie du 5ème mois.

Donc je vise le succinct, des fois que ça bug en cours de route. Donc place aux photos du palace.

Vient ensuite le moment de l’échographie. Rendez-vous à 16h20, passage à 18h passé. C’était un peu long. Trois rendez-vous et demi de retard. Moi je dis, correct. Nan je rigole, j’ai cru que j’allais péter un plomb.

Bref, on a fini par passer, blagues vaseuses du bonhomme, vient le moment de voir notre bébé. Et là…. Ben un bébé quoi. Deux mains, deux pieds, un nez, deux yeux, une bouche (qui fait oooo), et tout ce qui va bien pour un Timinion. Un beau cœur, magnifique cerveau avec un cervelet, deux hémisphères, la totale quoi. Un estomac, une vessie, la dentelle de la colonne… Vous l’aurez compris, il est bien formé. Une info tout de même : il n’a pas le même nez que Jaya.

Et bébé a un petit nez et une petite oreille. Par contre grand fémur et grand humérus : on est au 75ème percentile. Et gros bébé : le diamètre abdominal est au 92ème percentile ! On va faire péter les courbes. Timinion est estimé à 570g. On verra dans 4 mois les stats finales, mais à priori un sacré morceau. Si ça se trouve il va ralentir et sera une crevette… M’enfin j’y crois pas des masses.

Je vous le montre ????

Ok, ça vient !

Mais bon, je préviens, c’est de la 3d, c’est spécial… Mais il n’arrivait pas à voir autrement, Timinion étant placé en transverse visage vers le bas, il a un peu galéré à tout voir.


jeudi, 12 décembre 2013

Sucré doux amer

J’ai eu mon rendez-vous mensuel avec la gynéco lundi soir (d’ailleurs les temps ont bien changés en 5 ans : pas un seul retard depuis le début !).

Bébé va bien, tête en bas, ça gigote tout le temps. De belles varices viennent à présent orner le haut de ma cuisse droite, un vrai bonheur. J’ai donc droit aux collants de contention ! C’est la classe ! La commande est passée, j’aurais le bonheur de pouvoir les mettre vendredi. La tension est ok. Et j’ai pris 4 kg en un mois.

Là par contre pas glop. Et pour me punir d’être si gonflée, la gynéco a décidé de taper fort : test de glycémie sur 2h à faire. J’ai essayé de négocier une punition dans ma chambre mais elle n’a rien voulu savoir. Dure en affaire…

Du coup hier soir envoi des deux petites fées chez Papy et Mamie pour avoir le champs libre ce matin.

Réveil, douche, habillage, brossage de dents, brushing, maquillage et me voilà en route pour le labo. Arrivée là-bas 9h15, passage en box à 9h30. Bon ça devrait faire du 11h30, c’est ok pour aller chercher Eloa à la sortie du collège. Prise de sang, quelques tubes, c’est qu’on a d’autres tests à faire en même temps. Et puis vient le moment fatidique, les 75g de glucose à avaler, présentés en une espèce de liquide plus ou moins épais, aromatisé au citron… Première gorgée… Ouais ça va c’est pas si terrible. Deuxième gorgée… Bof c’est quand même super sucré ce truc. Troisième gorgée… En fait c’est carrément dégueu ! Et c’est pas fini, il y a un mug plein à avaler ! Bref, vous avez compris, il a été difficile d’arriver au bout. D’autant plus que c’est la première chose que j’avalais depuis que je m’étais levée. Et tout ce sucré, ça donne soif, mais soif ! J’ai à peine eu droit à une gorgée d’eau pour me rincer la bouche.

Et l’attente commence. Mal installée sur les chaises-bancs en métal de la salle d’attente. Téléphone, facebook, quelques jeux… Tête qui tourne, fourmillements dans les mains, engourdissement. Bouquin. 1h passe, retour en box pour un seconde prise de sang, puis de nouveau l’attente sur ces chaises dures et inconfortables. Aucune ergonomie. Je reprend mon livre et attend. A 11h30 dernière prise de sang, et enfin je peux sauter dans la voiture pour aller chercher Eloa.

Ouf, s’en est fini de ce test ! J’avale une pomme sur le trajet, c’est que le repas d’hier soir est loin mine de rien ! Maintenant plus qu’à attendre les résultats, en espérant que tout aille bien.

dimanche, 8 décembre 2013

à mi-chemin

Votre DPA est le 24-04-2014
SA faites 21
SA restantes 20
Jours faits 137
Jours restants 137

Pile poil le milieu de ma grossesse….

vendredi, 6 décembre 2013

Le palace : 21 semaines

Je crois que ça se passe de commentaires….

Rendez-vous lundi pour la visite du 5ème mois, et échographie vendredi ! Hâte d’avoir de belles images à vous montrer, mais paradoxalement pas si hâte que ça, on voit Timinion tous les mois, même si ça n’est pas d’aussi bonne qualité. Et puis même si je n’apprécie pas tellement cette grossesse, ça signifie tout de même que j’en suis déjà à la moitié, et malgré tout ça me fait quelque chose.

mercredi, 4 décembre 2013

Science-fiction

Hier soir après le diner, les filles ont commencé à sortir leurs photos de classe pour les regarder.

Elles montrent leurs camarades, citent des noms…

Eloa en montrant ses copines de cette année et annonce que c’est la photo avec son prof de maths.

Hina : Mais alors tu fais une photo avec chaque prof ? Celui de maths, celui de français, celui de science-fiction ?

jeudi, 28 novembre 2013

Vingtième semaine

20ème semaine effectuée. Malgré tout je tiens le bon bout. Bientôt il y aura plus de jours de grossesse derrière que devant. 

La preuve : 

SA faites 20
SA restantes 21
Jours faits 127
Jours restants 147

Ce matin j’ai vu la sage-femme, celle avec qui j’ai fait la préparation à la naissance pour Eloa et la sortie précoce pour Jaya. On a discuté de pas mal de choses, de Jaya, des problèmes d’attachement que j’ai rencontré avec elle. Elle m’a déculpabilisé un peu. Et puis de cette grossesse, de la façon dont je la vis, de mes craintes. J’avoue qu’à part la prise de poids… Pas trop de craintes. Pas le bonheur mais pas de peurs non plus. Si ce n’est l’accouchement, mais là… Ben en fait ça se calme aussi, je me fais une raison.
On a parlé préparation à la naissance, j’ai choisi de faire du yoga. Ça me fera un peu reprendre possession de mon corps. Mais j’ai hésité avec l’haptonomie où on est plus dans la maitrise de ce qui se passe, et j’avoue que c’est un truc qui me manque là, de ne pas pouvoir maitriser, d’être passive.

Donc début des cours le 24 janvier. En attendant je vais voir pour faire de la natation prénatale, histoire de me bouger un peu les fesses, parce que sinon dans 4 mois je vais rouler !

Aller, j’arrête de me plaindre, et je met les photos du jour.












mardi, 26 novembre 2013

13 ans

Il y a 13 ans, alors que je n’étais encore qu’une gamine, et que Popi n’étais pas encore un homme, nous sommes devenus parents; propulsés dans un monde qui nous était complètement étranger, un monde où un petit être fragile dépend de nous, sa vie entière suspendue aux nôtres. Il y a 13 ans, alors que nous étions encore à vivre au jour le jour, à profiter de la vie sans penser à ce que sera demain, ni aux conséquences de nos actes, il y a 13 ans nous avons grandit d’un seul coup.

Cette nuit du 26 novembre 2000 a changé nos vies.

Nous avons découvert les responsabilités, l’inquiétude, l’angoisse de ce que sera demain. Nous avons découvert le monde des adultes. Mais surtout, nous avons découvert l’Amour.

Ce tout petit être, posé sur mon ventre, si fragile, si frêle, ce tout petit bout de bonne femme devenait notre raison de vivre.

Cette nuit là, alors que nous étions des enfants, nous sommes devenus parents.

Cette nuit là, alors que nous étions un jeune couple fragile, nous sommes devenus des parents solides.

Cette nuit-là, dans la tempête qui faisait rage dehors, nous avons découvert la vie.

C’est pour toi Eloa que nous nous sommes battus. Nous nous sommes battus envers les préjugés qui ne nous donnaient aucune chance. Nous nous sommes battus contre nous-même pour te donner une famille solide. Nous nous sommes battus pour te construire une belle vie, une vie à 3, puis à 4, puis à 5, et bientôt à 6.

Nous ne nous sommes pas battus seuls, et certains amis sont restés auprès de nous quand d’autres nous laissaient tomber, jugeant nos choix. Nous avons pu compter sur notre famille. Tes grands-parents se sont investis, nous donnant l’opportunité de redevenir parfois des jeunes de notre âges, pour pouvoir mieux assumer ensuite. 

13 ans après, tu es devenue une jeune-fille agréable et intelligente, une grande-soeur attentionnée, et toujours tu resteras celle qui a fait de nous ce que nous sommes : des parents, une famille.

Je t’aime, mon Eloa.

J’édite avec une photo du gouter, 13 ans plus tard…

- page 2 de 24 -